Broderie à la main sur un sac en jean gris, pose de tissu imprimé serpent

A propos

Le cheminement vers la création

Cette page  » à propos » vous présente   le cheminement qui m’a menée à créer mon entreprise, et mon activité .

Merci de votre aimable visite!

J’apprends à coudre et à broder

J’ai appris à coudre et  à broder à l’école primaire.

J’ai eu la chance de pouvoir poursuivre cet enseignement où je me sentais particulièrement à l’aise, au collège, jusqu’en classe de 3ème. En effet,notre prof de « technologie » était  une femme très au fait tout ce qui touchait à la couture, depuis la prise des mesures jusqu’à la confection du vêtement, en passant par le dessin du patron des différentes pièces et la coupe du tissu.

Cette prof, au demeurant très aimable et enjouée, nous a appris, à mes camarades de classe et moi, à créer différents objets utiles en cartonnage: étui à compartiments pour le papier à lettres et les enveloppes, boîtes diverses et variées, et plein d’autres petites choses. Ainsi, j’ai gardé jusqu’à maintenant le goût de créer par moi – même de multiples objets en papier et en carton. Que cette professeure de « technologie » soit remerciée de m’avoir transmis ses précieux savoirs- faire!

Ma mère tricotant beaucoup, et voyant autour de moi d’autres femmes manier les aiguilles et le crochet avec dextérité, je me suis tout naturellement penchée sur l’apprentissage du tricot. Mon tout premier ouvrage fut une écharpe pour ma poupée! Il faut bien commencer par quelque chose, non? Et j’avais 10 ans.

Par la suite, à 14 ans, je tricotais mon premier pull , très  simple, en noir et blanc. A  17 ans je coupais et cousais mes jupes (à la main) , je tricotais tous mes pulls, vestes, écharpes, bonnets.

C’est pourquoi, voyant cela, ma mère m’appris à coude à la machine sur son antique Singer à pédale que l’on actionnait avec les pieds

 

Depuis, je n’ai cessé d’apprendre de nouveaux savoirs – faire, à coudre, broder, tricoter, crocheter, faire de la dentelle.

Je découvre les perles et le tissage de perles

En 2003, j’ai découvert les perles. Au début, simple enfilage, comme les petites filles.

smiley-smile1  Mais même avec un enfilage simple, on peut faire de bien jolis bijoux. Puis je me suis acheté quelques livres de confection de bijoux divers, j’ai appris le tissage peyote, le netting, le herringbone venu d’Afrique du Sud, la broderie de perles, le square- stitch, mon point préféré, les perles perlées, le sertissage de cabochons et plein d’autres choses à faire avec des perles. Puis, en 2008, j’ai commencé à faire des concours, à en gagner quelques uns. Dans le même temps, j’ai fais quelques expositions locales avec mes colliers et bracelets, un premier site internet qui n’a rien donné.

a propos boucles d'oreilles triangulaires assorties au collier tissé Princesse charlotte vert émeraude
Boucles d’oreilles triangulaires assorties au collier Princesse Charlotte vert émeraude

 

Recyclage et sac en jean

Cependant, j’ai persévéré, et en 2010, au sortir d’un magasin, j’ai rencontré une jeune fille qui portait un sac en jean recyclé, brodé de petits miroirs et autres décoration  de fil, assez banal à vrai dire, mais dont cette jeune fille semblait bien fière.

Par la suite, cette rencontre fortuite m’est revenue à l’esprit, et j’ai eu envie de faire un sac en jean. Rien de bien nouveau, n’est-ce pas?  Comme j’avais dans mon placard, un jean taille 2 ans, bleu moyen, assez sympa, j’ai coupé, taillé, brodé, perlé. Pour finir, j’ai cousu une doublure avec des poches, confectionné une petite bandoulière avec le tissu des jambes, et après 35 heures de travail, j’ai compris que je tenais là une nouvelle corde à mon arc!! J’avais l’impression d’avoir vraiment trouvé ma voie!

 

Sac en jean brodé Miss-western et sa pochette pour téléphone mobile

 

 

 A props - Miss western, sac en jean brodé et perlé pour fille
Sac en jean décoré et son étui pour mobile Miss Western

Et depuis, j’ai créé de nombreux sacs en jeans recyclés. c’est pourquoi j’achète les jeans, coupe, découds, brode, perle, double. Et  j’expose aussi en expos artisanales.

Tout en continuant de tricoter et de crocheter des écharpes, des snoods et des mitaines.

A présent, j’ai plaisir à vous présenter toutes ces créations exclusives et originales, faites à la main, en exemplaire unique bien souvent.

Parce que chaque femme est unique

Activité

Je pratique l’UPCYCLING ou « RECYCLAGE PAR LE HAUT « .

Ainsi, je réutilise des matériaux  – jean, tissus, lanières en cuir ou en daim, rubans, perles, dentelles- ou des objets: boutons, fermetures éclair, broches, etc.. ayant déjà servi, pour les retravailler et les transformer en d’autres objets  ayant plus de valeur.  Je leur donne une seconde vie. C’est une démarche à la fois éthique et esthétique.  Bien sûr, J ‘utilise aussi des produits neufs, pour donner à mes sacs en jean brodé et mes accessoires ,encore plus de beauté et de valeur.

Ainsi, je  transforme des jupes et des pantalons en jean en sacs à mains, cabas trousses d’écolier ou à maquillage, porte-clés, sacs à dos pour filles, housses pour tablettes, doux cols-croisés (modèles déposés) pour les adultes et les enfants et des mitaines. Tous ces objets sont brodés ou peints, décorés, perlés et doublés.

Une autre matière que j’aime tout autant travailler, c’est la  cire. J’en fait des bougies et des décorations pour meubles. Colorées, parfumées, décoratives, elles apportent leur touche de gaité par leur présence  doucement lumineuse.

Photos

Travaux en  cours:

 

image: mitaines-matriochka.

 

A propos mitaines en jean décorées de matriochka, en cours de confection
Mitaines matriochka en jean décoré en cours de confection

 

A propos Sac en jean pour fille, broderie de la pivoine sur le devant du sac
Sac fleur pour enfant, broderie de la pivoine sur le devant du sac en jean

Vous êtes convaincue? vous souhaitez voir mes produits? Venez, découvrez la boutique